ACTION CULTURELLE GENERALE

Demande de reconnaissance d’une action culturelle générale 2020-2025

Le Centre culturel s’engage à respecter le projet d’action culturelle figurant dans sa demande de reconnaissance dont voici les grandes lignes:

La mise en lumière et en relation des éléments contextuels du Centre culturel, de son autoévaluation, des éléments récoltés dans l’analyse territoriale, nous ont permis d’avancer les constats suivants :

Le territoire sprimontois et plus largement le bassin de vie Ourthe-Amblève subissent deux types de mutations : des mutations sociétales qui changent le quotidien des citoyens et leur rapport au monde et des mutations territoriales. L’environnement était rural, il est désormais périurbain, alors que la grande majorité des habitants aspirent à y (re)trouver un esprit de campagne, un certain mode de vie rural. Ces mutations provoquent des tensions dans les rapports à l’entourage immédiat (voisinage, village, école, etc.), à la mobilité, au lien social, etc.

En sus de ces mutations sociétales et territoriales, nous avons constaté que l’urgence du défi écologique mondial et les questions environnementales préoccupent une majorité des habitants ; surtout les jeunes, mais les adultes également. De nombreuses initiatives locales émergent, le nombre d’opérateurs traitant ces questions augmente.

L’enjeu principal de notre Centre culturel sera donc de mettre en place un projet d’action culturelle visant à :

Déconstruire les peurs, permettre aux citoyens d’apprendre à se connaître et à connaître le monde, les accompagner dan

s les processus de mutations locales et mondiales et leur donner par là des perspectives d’action, de solidarité et d’engagement sur les questions de demain.

Avec comme sous-enjeu :

Travailler la question environnementale, d’un point de vue général, en lien avec le monde et ses challenges, comme d’un point de vue local, en lien avec le territoire et l’environnement direct, afin de le réinvestir, nous y reconnecter, le protéger et plus globalement, améliorer la qualité de vie collective.

Et plus spécifiquement, nous voulons, par nos objectifs généraux :

  1. Développer des « espaces-temps » d’échanges où nous rendrons vivant le débat démocratique, en favorisant le langage symbolique, artistique et créatif, et en abordant les thématiques qui traversent les citoyens.
  2. Proposer aux citoyens des pistes d’engagement ou d’action, surtout collective et en réseau, notamment en favorisant l’implication des habitants à de nouveaux rapports à la consommation et à la production.
  3. Valoriser le patrimoine matériel et immatériel (légendes, etc.)
  4. Réinvestir l’espace public et commun, ainsi que les Institutions, pour en faire des lieux ouverts et accessibles à tous, tournés davantage vers le partage, la rencontre et l’échange d’informations.
  5. Travailler les questions de l’accessibilité et de la circulation de l’information, concernant les institutions et les projets existants (favoriser l’accès aux ressources).
  6. Favoriser les échanges associatifs et la mise en réseau des projets.
  7. a. Valoriser les nouvelles initiatives, surtout collectives et locales, et donner à voir les nouvelles formes de solidarité et d’engagements sociaux.

      b. Devenir un relais entre les opérateurs traitant des questions environnementales et les citoyens.

  1. Travailler sur les mentalités et sur la sensibilisation à la protection de l’environnement dans une vision solidaire et durable.
  2. Donner des clés aux citoyens pour mieux comprendre, et agir pour protéger l’environnement.
×
×

Panier